Le contrôle des parasites internes et la vermifugation du cheval : les points essentiels.

Les bonnes pratiques de vermifugation permettent non seulement d’éviter l’infestation de votre cheval mais également de lutter contre l’émergence de résistances aux différents vermifuges.
Parmi les règles de bases :

  • Adapter le protocole de vermifugation de façon individuelle : poulain et chevaux adultes n’ont pas la même sensibilité face au vers, de même l’approche est différente en un cheval au box et un en pâture.
  • Être sûre du poids de son cheval : en effet sous-doser le vermifuge entraîne non seulement une moindre efficacité mais surtout favorise l’émergence de résistances.
  • Eviter le surpâturage : trop d’animaux sur une parcelle réduite favorise les infestations massives.
  • Privilégier l’analyse de crottins régulière (tous les 3 mois) par votre vétérinaire plutôt que la vermifugation systématique, en effet certains animaux nécessitent une fréquence de vermifugation réduite. ATTENTION, cela doit être vérifier au cas par cas et ne concerne pas les poulains et chevaux âgés, particulièrement sensibles.

Pour plus de renseignements n’hésitez pas à nous contacter et téléchargez la brochure sur le site de
l’IFCE :

https://www.ifce.fr/haras-nationaux/une-vermifugation-raisonnees-pour-limiter-les-resistances/